Les 4 couleurs primaires.

Les bêtises que j'ai entendues dans mon enfance.

A l'école, on nous apprend qu'il y a trois couleurs primaires: le rouge, le bleu et le jaune. C'est complètement idiot, mais les gens y croient, le répètent, et l'enseignent devenus adultes.

Les crèches et les écoles primaires sont décorées avec les quatre couleurs de base: le rouge, le bleu, le vert et le jaune. Tiens, il y en a quatre?

On m'a certifié que l'arc en ciel comportait 7 couleurs. Je vous laisse deviner lesquelles. N'y aurait-il pas du jaune orangé par exemple? Tiens, il y en a sept maintenant?

J'ai demandé l'autre jour à un adolescent ce que sigifiait le mot "magenta"; il n'a pas su me répondre. Lorsque j'ai dit "cyan", il m'a dit: "c'est pas une couleur?". Fantastique!

La synthèse additive.

La lumière du soleil est à peu près qualifiée de lumière blanche. Elle est composée de très nombreuses raies de couleurs. Il y en a tellement qu'elles sont difficiles à séparer. Pour percevoir de la lumière blanche, on peut mélanger toutes les couleurs. Mais la physique nous apprend que l'on peut faire un habile mélange de trois couleurs seulement, cela suffit. Avec deux couleurs, il est impossible d'obtenir du blanc.

La synthèse additive (c'est mon titre, il faut bien que j'en parle!) c'est la composition d'une couleur en ajoutant des couleurs de base. L'exemple le plus compréhensible est l'éclairage d'une salle avec des projecteurs. Il en faut au moins trois. Je ne vous donne pas les noms, vous ne me croiriez pas (religion du maître d'école).

Un deuxième exemple simple est celui de la télévision ou de l'écran d'ordinateur (téléphone portable, appareil photo... enfin, tous les écrans sauf le super 8). Regardez attentivement et vous verrez du rouge, du bleu et du vert. Ce sont les trois couleurs primaires additives. Ne me croyez pas sur parole (pardon, sur texte), mais observez vos écrans!

synthese aditive   ecran de television
Synthèse additive
Agrandissement d'un écran de télévision

La synthèse soustractive.

La synthèse soustractive permet de faire l'inverse. A partir d'une lumière qui comprend toutes les couleurs, nous allons soustraire des couleurs. Cette synthèse est obtenue par exemple lorsque l'on part d'une feuille blanche, puis que l'on enlève des couleurs grâce à de pigments, des peintures... Les trois couleurs primaires sont alors le jaune, le cyan et le magenta.

L'exemple le plus connu est le choix des couleurs des imprimantes. Chacun sait que son imprimante préférée imprime une image avec toutes les couleurs possibles, et qu'il n'y a que trois cartouches d'encre. Remarquez que certaines imprimantes possèdent une "couleur" supplémentaire, le noir, car la synthèse du noir en ajoutant les trois couleurs primaires, n'est pas si parfaite, et coûte beaucoup plus cher. Ainsi, on peut imprimer en noir et blanc à moindre frais.


Choix d'une cartouche d'encre chez Epson

Notez que certaines imprimantes possèdent 6 couleurs en tout: 3 couleurs primaires, le noir, un cyan clair et un magenta clair ce qui améliore la qualité des photos.

A retenir.

Il y a 3 couleurs primaires additives (télévision): le bleu, le rouge et le vert. Il y a trois couleurs primaires soustractives (peinture): le jaune, le cyan et le magenta.

Le noir est l'absence de toute lumière. Le blanc peut être la présence de toutes les couleurs.

Chez un marchand de peinture, le "bleu primaire" peut être du cyan et le "rouge primaire" peut être du magenta. C'est un manque de vocabulaire.

Quelques preuves.

Demandez à un instit comment il fait du marron avec ses trois couleurs qu'il dit de base (jaune rouge et bleu). Et donnez lui du cyan ou du magenta à imiter. Si vous allez dans un magasin qui peut vous faire la peinture de la couleur de votre choix (magasin de bricolage), donnez lui du cyan ou du magenta pour voir!

Regardez les affiches publicitaires, les cartons d'emballage d'aliments... Vous trouverez des petites mires sous forme de 4 carrés jaune cyan, magenta et noir. Ces mires servent à contrôler la qualité de l'impression.

Pour jouer avec paint ou tout autre logiciel de dessin.

Sachant qu'il faut trois nombres pour définir une couleur (combien de chaque couleur primaire?), vous pouvez choisir votre couleur en définissant les quantités des trois valeurs de base rouge, vert et bleu, par trois nombres compris entre 0 et 255 (255 à cause de l'infomatique qui code les couleurs sur un octet, l'octet le plus grand étant 255).

Graphiquement, il a été choisi de définir la couleur de base dans un carré (choix de deux dimentions) et de modifier la luminosité (ajout de noir ou de blanc) sur une règle (troisième dimention de la couleur). Tout en haut du carré, les couleurs saturées ne sont composées que d'une ou deux couleurs primaires. En descandant, les couleurs sont de moins en moins saturées, pour finir en bas avec du gris.

Le vert est une couleur primaire (additive pour l'ordinateur). Cela se traduit par "vert=maximum" soit "Rouge=0; Vert=255; Bleu=0".

Comme on se situe entre le blanc et le noir, la luminosité est moyenne soit de 120.

Le bleu est aussi une couleur primaire (additive pour l'ordinateur). Cela se traduit par "bleu=maximum" soit "Rouge=0; Vert=0; Bleu=255".

Le jaune n'est pas une couleur primaire additive (c'est une couleur primaire soustractive, mais ici cela nous importe peu). Pour avoir du jaune, il faut éclairer avec de la lumière rouge et de la lumière verte. Cela se traduit par "Rouge=255; Vert=255; Bleu=0".

Le marron n'est pas une couleur saturée. C'est un "orange sombre". L'orange se situe entre le rouge (rouge=255; vert=0) et le jaune (rouge=255; vert=255) soit (rouge=255; vert=128). Pour avoir le marron, il faut diminuer la luminosité.

Si les couleurs sont à 0, on a du noir (pas de lumière du tout). Plus les valeurs sont importantes, plus on a de lumière. Pour assombrir une couleur on divise les trois composantes proportionnellement. Pour éclaircir, on multiplie. Ainsi cela ne change pas la teinte.

Pour avoir du marron, on divise simplement les valeurs de lumière par 2. Orange (rouge=255; vert=128) divisé par 2 donne marron (rouge=128; vert=164).


Clins d'œil d'Olivier > Les 4 couleurs primaires
Contactez-moi